Notre Blog

Consultez des articles rédigés par des experts dans le domaine du raccordement à la fibre optique

Les regards

par | 13/09/2021 | Souterrain

Principe

 

Un regard est un bloc carré ou rectangulaire enfoui dans le sol dont la surface est amovible (couvercle ou tampon). C’est le seul accès possible à un réseau enterré sans creuser.

 

Caractéristiques

 

Dans un réseau souterrain, les câbles sont enterrés et protégés par des gaines. Les regards sont positionnés en fonction:

  • de la distance

Généralement de 40m maximum sans regard

  • de l’aspect rectiligne des gaines

Pour éviter des “S” qui engendrent un double frottement très pénalisant

  • des ramifications du réseau

Le réseau télécom n’est pas d’un point à un autre. Il est “ramifié” comme la branche d’un arbre. Il y a donc plusieurs “Y” à prévoir

Regard fermé

Regard ouvert

 

Seuls les regards (ou plus précisément les couvercles de ces regards) sont visibles. Sans plan ou sans équipement spécifique, on ne peut pas connaître le parcours du réseau enterré. On sait juste qu’il passe par les regards identifiés. C’est pourquoi, l’analyse de ces regards est stratégique: on dit que c’est le premier indicateur de la qualité et de l’état du réseau.

 

Pour cette analyse, nous devons:

 

  • visualiser l’accès

Est-ce sur la chaussée ou sur le trottoir?

L’ouverture est elle obstruée (voiture garée, mobilier urbain, chantier, végétation..)?

 

  • noter la configuration des couvercles

Les regards sont carrés ou rectangulaires. Jamais ronds.

Leur implantation doit garantir un parcours le plus rectiligne possible.

Quand le couvercle est rectangulaire, l’orientation du grand côté du rectangle donne souvent le sens du réseau principal.

Un regard peut être fermé par plusieurs couvercles. Il y en a des carrés. Il y en a des rectangulaires positionnés perpendiculaires ou dans le sens du regard. Il y en a des rectangulaires divisés en 2 triangles…

 

  • identifier les gravures sur les couvercles

Les couvercles en métal qui nous intéressent ont souvent une gravure du nom ou du logo PTT, France Télécom ou Orange

“Couvercles” de regard en fonte

 

Ce n’est pas évident pour vous? ⇒ Envoyez un SOS (gratuit)

 

Un couvercle en béton n’a généralement pas de marque et c’est sa forme qui doit nous renseigner

“Couvercles” en béton

 

  • remarquer les indices à proximité

Par définition, un regard télécom est une zone de travail télécom. Il peut rester des “résidus” de ces interventions (des fils de cuivre ou de fibre, de la terre, de la ficelle…)

 

La grande phase de travaux fibre actuelle permet aussi de remarquer des marquages verts au sol.

Enfin, il est important de noter les interventions de génie civil autour d’un regard. Ils peuvent être impactant.

 

Pour identifier tous les regards de votre parcours, vous pouvez aussi consulter notre article dédié à ce sujet.

 

L’état intérieur du regard est un second indicateur très fort de l’état du réseau. En les ouvrant, on doit visualiser immédiatement les gaines et les câbles. Si ce n’est pas le cas, un nettoyage sera nécessaire. Au plus simple, le technicien enlèvera les feuilles, l’eau… mais s’il faut y aller à la pelle ou au karcher, il demandera une intervention de curage.

Pour plus d’informations concernant les gaines vous pouvez consulter notre article dédié à ce sujet.

 

Ce n’est pas évident pour vous? ⇒ Envoyez un SOS (gratuit)

Comme un pro

Ne vous exposez pas aux risques

 

  • Il est strictement interdit d’intervenir sur l’infrastructure située sur le domaine public (dans la rue). Les chambres et fourreaux sont la propriété d’Orange.

Les professionnels disposent des formations et des autorisations nécessaires.

  • En fouillant au sol, en ouvrant un regard et même dans la végétation à proximité, méfiez-vous des insectes.

Les professionnels portent des gants et des chaussures de travail (coquées).

  • Le tampon recouvrant un regard peut être très lourd et sa manipulation délicate.

Les professionnels sont formés à leur manipulation régulière. Ils disposent des outils adaptés à chaque tampon.

  • Un regard ouvert n’est pas visible et s’oublie très vite.

Les professionnels balisent avec des carrés, des cônes ou de la rubalise

  • Sur la voie publique, c’est la circulation qui est le danger principal. Votre attention peut être focalisée sur ce que vous recherchez et détournée du danger de la circulation.

Les professionnels portent un gilet haute visibilité et balisent leur zone de travail.

Les termes métier

Ne dites pas

Poteau

Poteau voisin

Poteau en plastique

Poteau penché

Poteau tordu ou déformé

Pastille / Macaron jaune

Poteau voisin

Barre d’accroche en acier

Fils

Branchement (sur votre façade)

Support façade

EDF

Elec

France Télécom

Ecriture

Pastille

Ruban vert

Sur le mur

Fixer

Fixation

Passage, embouchure ou trou (en pied de façade)

Trappe, Boite, Caisse ou Bloc enterré

Tuyau ou conduite ou canalisation

Tige rigide

Bouchon de fourreau

Fil

Couvercle

Faire un trou

Filet vert

Eléments de surface ou coffrets réseau

Câble intérieur

Placard technique

Câble visible

Coffre

Soubassement

Les pros parlent de

Appui

Appui adjacent

Appui en composite ou en fibre

Appui en défaut de verticalité

Appui flambé

Etiquette jaune

Appui adjacent

Traverse ou réhausse

Câbles
Plus particulièrement votre câble de raccordement peut s’appeler ‘raccordement’, ‘branchement’, ‘adduction’ et même ‘D3’, ‘5/9’ ou ‘5/10’

Raccordement abonné

Potelet

Enedis

Basse Tension (BT)

Orange

Gravure (d’identification)

Plaque (d’identification)

Bandeau vert

En façade

Accrocher (ou Cramper)

Accroche
mais plus particulièrement en façade: Rilsan ou Serflex

Remontée aéro-souterraine

Regard ou Chambre

Fourreau ou gaine

Aiguille

Obturateur

Ficelle ou filin de tirage ou aiguille ou tire fil

Tampon

Faire une fouille

Grillage avertisseur télécom

Affleurants réseau

Câble blanc ou LSZH

Gaine technique

Câble apparent

Coffrage

Vide sanitaire